L'étoile de Bethléem

Une célébration proposée par les enfants et les équipes du cycle 1.

Imprimer les textes de la célébration

Pour vivre cette célébration, on commence par s'installer confortablement et on allume une bougie. 

On regarde la vidéo, puis, toujours avec la bougie allumée, on peut lire les prières proposées après la vidéo.

 


Pour prier en famille

(Tirées de Images pour prier à Noël, éd. Le Centurion – Pomme d’Api)

 

 

Noël est comme un bon gros feu
qui réchauffe la terre
et tous ses habitants.

Noël est comme une douce chaleur
qui ferait fondre,
sans qu’on sache comment,
le froid, le mal et la peur,
et tout ce qui est dur
dans le cœur des gens.

Seigneur, c’est toi
l’amour au fond de moi.

À Noël
les lumières éclatent partout.

Il y en a dans les maisons,
on les voit de dehors.

Il y en a dehors
et on les voit de très loin.

Grâce à elles, tout est plus clair,
plus gai, plus vivant.

Grâce à elles, tout est pétillant.

Seigneur,
tu es lumière.

Lecture de la Bible: l'étoile (Évangile de Matthieu 2,1-2 et 9-10) 

Jésus naquit à Bethléem, en Judée, à l’époque où Hérode était roi. Après sa naissance, des savants, spécialistes des étoiles, vinrent d’Orient. Ils arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est l’enfant qui vient de naître, le roi des Juifs ? Nous avons vu son étoile apparaître en Orient et nous sommes venus l’adorer ».

(…)

Après avoir reçu ces instructions du roi, ils partirent. Ils virent alors l’étoile qu’ils avaient déjà remarquée en Orient : elle allait devant eux, et quand elle arriva au–dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant, elle s’arrêta. Ils furent remplis d’une très grande joie en la voyant là.

Le récit complet de la nativité se trouve dans l’évangile de Matthieu, chapitre 2, versets 1-15 (histoire des mages et de l’étoile) et dans l’évangile de Luc, chapitre 2, versets 1-20 (histoire des bergers et des anges).

Conte de Noël: l'étoile de Bethléem

Au lendemain du premier Noël, tous ceux qui avaient participé à la fête sont retournés d’où ils étaient venus: les mages dans leur pays; les bergers auprès de leur troupeau; et les anges dans le ciel. Quant à Joseph, Marie et Jésus, ils sont partis pour l’Égypte, afin d’échapper à la colère meurtrière du roi Hérode.

Mais un des protagonistes n’avait pas trouvé où aller… c’était l’étoile.

Consultation céleste

La fameuse étoile apparue tout spécialement pour guider les mages depuis l’Orient. Quand elle regagna le ciel, voilà ce qui se passa:

« Gabriel, toi le plus grand des anges, dis-moi où je vais aller maintenant que j’ai accompli ma mission? » – « Euh… c’est à dire que… tu comprends, le ciel est déjà bien rempli… tu as été créée pour montrer un chemin, pas pour… »

Tous les anges se réunirent autour de Gabriel pour l’aider à trouver une solution. « On pourrait en faire un étoile filante!… C’est une belle fin pour une étoile. On ne peut quand même pas la condamner à disparaître! C’est vrai, maintenant on va se souvenir d’elle à chaque fête de Noël. Il ne faut pas qu’elle s’éteigne! »

Devant l’incapacité des anges à trouver une solution, Gabriel décida d’organiser une grande consultation céleste. Il convoqua pour l’occasion toutes les étoiles, les constellations et les planètes pour voir si, en serrant un peu, il ne serait pas possible de faire une petite place à l’étoile de Bethléem. Gabriel prit son ton le plus sérieux pour déclarer la grande consultation céleste ouverte. On décida que tour à tour, les étoiles, constellations et autres planètes prendraient la parole pour se prononcer sur l’avenir de l’étoile de Bethléem.

« Les Pléiades! Pensez-vous qu’en vous serrant un peu, vous pourriez faire de la place à notre amie l’étoile de Bethléem? » – « Notre nombre a été fixé depuis que le monde a été créé! Les savants disent que nous sommes le joyau du ciel. Ajouter une nouvelle étoile briserait notre parfaite harmonie. »

« Et vous, la grande et la petite Ourse? Qu’en pensez-vous? » – « On ne peut tout de même pas nous rajouter une patte, une tête ou une queue! C’est vrai, de quoi on aurait l’air à la fin?!? »

Face à ces refus, Gabriel tenta une autre approche: « Orion, toi qui es déjà si brillant, ne voudrais-tu pas accueillir un nouveau joyau en ton sein? » – « Qui est cette misérable étoile qui se croit assez noble pour faire partie d’une communauté aussi prestigieuse que la nôtre? Qu’on nous la présente seulement, et on la recevra comme elle le mérite! Oui, à coup d’éclairs et d’étincelles!!! »

Toutes les étoiles, toutes les constellations et les planètes s’exprimèrent, mais personne ne daigna accueillir l’étoile de Bethléem. Il faut dire que toutes ces étoiles se prenaient pour des stars. À force que tous les astronomes, astrologues, astrophysiciens et autres spécialistes des astres passent leur temps à les observer, ça avait fini par leur monter à la tête!

Parmi tous ces vaniteux, il ne pouvait y avoir de place pour la modeste étoile de Bethléem. Que voulez-vous, quand on a annoncé que le Dieu Tout-Puissant s’est fait, en Jésus, le tout-petit et le tout-faible… on ne peut se mettre au rang de star…

Au terme d’une longue et épuisante journée de consultation, aucune solution ne s’offrait à eux. L’étoile désespérée, perdait de son éclat. Gabriel, gêné, ne pouvait plus la regarder dans les yeux.

Il réunit ses anges pour faire le bilan. « Qu’allons-nous faire, maintenant?… La remiser dans un placard, avec toutes les vieilles comètes qu’on sort une fois tous les cent ans pour les aérer un peu?

Mais non, on ne peut pas montrer tous les cent ans une étoile attachée à un anniversaire! Et puis, de toute façon, elle ne tient pas en place, cette étoile. Elle se déplace sans arrêt. Elle a été créée comme ça! C’est vrai, on ne peut pas aller contre sa nature profonde, et l’obliger à rester tranquille…

Une idée lumineuse

Et soudain, Gabriel eut une idée. Il empoigna l’étoile, et l’emmena dans son atelier de Création. Les anges, bouche bée, entendirent taper, scier, découper, limer, raboter… Gabriel sortit enfin de l’atelier, une corbeille pleine de petites étoiles dans les mains.

« Qu’as-tu fait de l’étoile de Bethléem? » lui demanda un ange. « Je l’ai partagée en une multitude de petits morceaux. »

« Oh, on avait déjà du mal à en caser une, alors des milliers… » (même parmi les anges, il y en a toujours qui râlent). Mais ce n’était pas pour le ciel que Gabriel avait fait toutes ces petites étoiles. C’est sur la terre qu’il voulait les semer.

Un ange prit une poignée et dit: « Celles-ci, je les envoie dans les chambres des malades, pour y répandre une lueur douce et apaisante. »

Un autre dit: « Celles-ci, je les glisse dans les phares, pour guider les navires, et dans les lampadaires, pour guider les humains. » « Celles-ci, je les place au milieu des conflits, des violences de toute sorte, pour que l’espoir les illumine encore. »

Ainsi, les anges semèrent partout les morceaux de l’étoile de Bethléem. Partout, mais pas n’importe où. Chaque morceau alla se placer dans un endroit où il pourrait poursuivre d’une manière ou d’une autre le rôle qu’il avait joué lors du premier Noël. Partout où les humains avaient besoin de lumière ou de chaleur, pour les orienter, les réconforter ou leur donner de la joie. Chaque parcelle d’étoile alla s’introduire dans le cœur d’un homme, d’une femme ou d’un enfant. Il y resta pour un temps ou pour toute une vie. Ainsi, l’étoile de Noël qui n’avait pas trouvé de place dans le ciel, eut sa place partout sur terre.

« Alors, on a tout distribué, Gabriel? » – « Presque, il reste juste une poignée de poussière d’étoile. »

Et celle-ci, je l’ai gardée, juste pour vous !

Tirée du blog de la pasteure Diane Friedli.

Chanson "Rallumeurs d'étoiles", HK et Les Saltimbanks

Rallumeurs d'étoiles
Rallumeurs d'étoiles
Hissez haut notre idéal
Hissez haut nos idées
Haut nos idées

Avec moi, embarqués, quelques illuminés
Des fous
Oh oui, des fous
Je leur ai proposé pour unique salaire
De la traînée de poudre d'étoile polaire
D'accord
Ils m'ont dit "d'accord"
V'là qu'on sort les échelles et les chalumeaux
Franco, on grimpe là-haut
Perchés sous les étoiles, givrés que nous sommes
Dans la nuit noire, nous travaillons pour les hommes
Encore, nous travaillons encore
Et encore, et encore


Rallumeurs d'étoiles
Hissez haut notre idéal
Hissez haut nos idées
Haut nos idées


Sur chaque étoile filante, un rêveur, un poète
Qui éclaire
Ce monde à refaire
Si par un heureux présage, tu levais la tête
Grâce aux souffleurs de nuages, tu nous verrais peut-être
D'ailleurs
On t'attend ailleurs
Pars, quitte la ville, ses foutus réverbères
Viens nous rejoindre au-dessus des froides lumières
Embarque
Prends place, on t'embarque
On a du boulot pour toi, si tu le veux bien
Rallumer les étoiles du soir au matin
Encore
Les rallumer encore
Et encore, et encore


Rallumeurs d'étoiles
Hissez haut notre idéal
Hissez haut nos idées
Haut nos idées


Tu rallumes, il rallume les étoiles
Une à une
Je me suis dégoté un drôle de métier
À la tombée du jour, quand le monde est K.O.

Rallumeurs d'étoiles
Connais-tu la légende des chasseurs de comètes?
Rallumeurs d'étoiles
Ce soir, on rallume les étoiles
Une à une

Pour visionner la vidéo, c'est par ici.

Collecte de Noël

La collecte de Noël des Églises REFBEJUSO est destinée

- d’une part au projet «Makenni – Eigenständig» en Palestine de l’ONG féministe pour la paix

- et d’autre part à l’aide aux sans-papiers fournie par l’association du Centre bernois de conseils pour sans-papiers  dans le cadre de la crise du Covid 19.

Plus d'informations ici: www.refbejuso.ch/fr/structures/finances/collectes

Pour faire un don:

Églises réformées Berne-Jura-Soleure
CP 31-702745-4
IBAN CH39 0900 0000 3170 2745 4
Communication: "Collecte de Noël" 



Carols

La nuit de Noël en musique et textes