Se rencontrer pour oser parler de deuil

Dans notre société basée sur la performance, il ne va pas de soi d’oser dire sa fragilité et ses émotions face au deuil. Dans ce processus de perte, il faudrait pouvoir s’arrêter, prendre son temps, partager avec d’autres le deuil que nous traversons. Un deuil ne peut se vivre seul·e. Se raconter et partager sont des démarches libératrices pour apprendre à vivre sans la personne aimée. Pour une personne endeuillée, il est parfois difficile d’exprimer ses émotions contradictoires : tristesse- reconnaissance, colère- soulagement, culpabilité- sérénité. La solitude et la souffrance liées au deuil en sont alors renforcées.

Face à de tels constats, une équipe de professionnels et bénévoles formés à l’accompagnement de fin de vie offrent un cheminement d’accompagnement pour personnes endeuillées, sous la forme de "cafés deuil". 

Ce groupe est ouvert à toutes les personnes vivant ou ayant vécu un deuil récent ou ancien, quelles que soient leurs convictions religieuses, leur âge ou la nature de leur deuil.

Pour tout renseignement et inscription, prière de prendre contact avec Richard Riesen